Le point mort, de manière très simple, est un terme issu du jargon économique. Il désigne le moment à partir duquel une entreprise atteint son seuil de rentabilité, c'est-à-dire le moment où elle ne réalise ni perte ni gain sur son activité. On dira qu’une entreprise réalise des bénéfices à partir du moment où elle dépasse ce point.

 Connaître le point mort pour déterminer la rentabilité de votre salon

Lorsque vous avez ouvert votre salon, c’était certes pour réaliser votre rêve, mais surtout gagner votre vie. Vous avez fait d’énormes investissements, maintenant il vous faut rentrer dans vos fonds. Le point mort sera donc un indicateur du niveau de votre activité de manière à couvrir les charges structurelles de l’entreprise. Pour obtenir ce point mort, il faut au préalable dissocier vos charges fixes (le loyer, les salaires, les factures, etc.) des charges variables qui composent vos coûts de prestations (achat de matériels, produits, transport, etc.). Le point mort de votre salon sera atteint lorsque l’excédent du chiffre d’affaires sur les charges variables couvrira totalement les charges fixes.

 Calculez votre point mort

Concrètement, le point mort se calcule simplement. Il faut au préalable extraire le montant de vos charges fixes et de vos charges variables. Par la suite, il faudra déterminer le coût moyen de vos prestations, c'est-à-dire que vous faites le total des prix de vos différentes coupes et autres et vous le divisez par le nombre de prestations. Vous obtiendrez votre coût unitaire moyen. Ensuite, vous déterminez le chiffre d’affaires annuel en multipliant le nombre de prestations effectuées dans l’année par le coût unitaire moyen. Vous l’aurez compris, la tenue d’un livre de compte est très importante. Quand tous ces éléments sont déterminés, voici la méthode de calcul basée sur un exemple pratique et hypothétique:

  • Charges fixes : 5.000€/an
  • Charges variables : 10€/prestations
  • Coût moyen des prestations : 80€
  • Nombre de prestations : 1000

Donc

  • Chiffre d’affaires annuel : 1000 x 80€ = 80.000€
  • Marge sur charges variables : 80-10 = 70€
  • Taux de marge sur charges variables : (70/80) x100= 87.5%
  • Seuil de rentabilité : 5000x87,5% = 4.375€
  • Point mort : 4.375/(80.000/360 jours)= 20 jours environs

 Cela signifie qu’à partir du 20e jour d’activité, votre salon commencera à engendrer des bénéfices. Bien entendu, le point mort est une valeur prévisionnelle qui n’est pas forcement conforme à la réalité, mais il vous permet d’avoir une certaine visibilité sur les fluctuations de votre activité.